Pour quoi ?

  1. Accueil
  2.  | Pour quoi ?

 

J’interviens auprès de toutes les personnes désireuses de profiter des multiples applications de l’hypnose. Que cela concerne une problématique pour laquelle l’hypnose tend à être répandue aujourd’hui, comme le sevrage tabagique ou la gestion du poids, ou une problématique plus personnelle. L’hypnose revêt, en effet, de multiples domaines d’intervention pour de nombreux troubles dont on subodore l’origine psychosomatique.

Applications de l’hypnose contre la douleur

Douleurs chroniques

Lombalgies, cervicalgies, migraines, sciatiques, fibromyalgies…

En savoir plus

Douleurs aiguës

Douleurs post-opératoires

Le soulagement de la douleur par l’hypnose fait partie des applications de l’hypnose pour laquelle je dispose d’une expertise très particulière et pointue en raison de mon parcours de kinésithérapeute. L’hypnose me permet aujourd’hui de ne plus lui apporter de réponse uniquement physique mais aussi de la traiter dans sa dimension psychique. Si vous souhaitez en finir avec les signaux d’alerte que vous lance votre corps par mille petits maux quotidiens, il est temps de découvrir ses bienfaits. L’hypnothérapie ne traite pas la maladie en elle-même, mais vous-même, en vous permettant d’atteindre les zones de votre cerveau les plus réceptives à la douleur.
L’hypnose médicale n’apporte pas la guérison stricto sensu, mais diminue votre sensibilité, car elle travaille sur votre sensorialité pour vous extraire des perceptions douloureuses.
Pour aller plus loin encore, l’EMDR IMO ou l’auto-hypnose peuvent être proposées dans le prolongement de l’hypnose.

Le traitement des addictions

Dépendance au tabac

L’arrêt du tabac, de la cigarette et de la vapoteuse

En savoir plus

Dépendances alimentaires

La boulimie, l’hyperphagie, la dépendance au sucre

Dépendances comportementales

Addiction au travail,fièvre acheteuse, cyberdépendance…

Il existe énormément de dépendance aujourd’hui qui font partie des applications de l’hypnose. Il est possible d’arrêter de fumer sous hypnose, de réduire les grignotages alimentaires ou de s’attaquer à d’autres dépendances comme celles relatives au travail et aux écrans. Pratiquer l’hypnose contre l’addiction consiste à engager un dialogue avec son inconscient, de manière à réussir à se détourner de la substance ou du comportement nocif dont l’on s’est rendu dépendant.

Gestion des émotions

Affirmation de soi

Timidité, inhibitions

Trac

Prise de parole en public

Stress, anxiété

Stress chronique, stress post-traumatique, burn out, troubles anxieux, angoisses, attaque de panique

En savoir plus

Troubles du sommeil

Problèmes d’endormissement et réveils nocturnes

TOC

Troubles obsessionnels compulsifs

Nous sommes parfois démunis par rapport à nos émotions, notamment lorsqu’elles nous submergent et sont à la clé de blocages, comme l’angoisse ou la peur de parler en public. La transe hypnotique à beaucoup à nous apporter pour nous apprendre à les mettre à distance et reconsidérer le lien entre nos perceptions et les comportements associés. Des faits du passé peuvent refaire surface pour donner lieu à de nouvelles adaptations qui feront croître les changements désirés. La confiance en soi et le renforcement de l’ego sont souvent au centre de ce type de thérapie brève.

Le mieux-être par l’hypnose

Mincir

Retrouver son poids idéal, se réconcilier avec l’image de soi

En savoir plus

Gérer une perte

Deuil, perte d’emploi, séparation amoureuse

Éliminer les croyances négatives

Echecs répétés, colère, déni de soi

Les bienfaits de l’hypnose Ericksonienne sont reconnus pour vous aider à traverser des périodes difficiles ou à amorcer une démarche de développement personnel. Mettre fin à des attachements passés et éliminer des pensées limitantes sont des applications de l’hypnose possibles. Je peux  vous aider à les découvrir pour vous tourner vers le changement, en transmutant les contenus obsolètes de votre subconscient par des contenus positifs, sources de mieux-être.

Mes engagements éthiques et professionnels

Je garantis la plus grande confidentialité et une entière neutralité à mes consultants. Je m’engage à respecter les traitements médicaux et les options thérapeutiques auxquels ils sont déjà soumis.
Mon apport par l’hypnose en tant que thérapeute, s’inscrit dans une complémentarité, que je souhaite la meilleure possible, avec les autres thérapeutes consultés par mes patients.

L’hypnose thérapeutique ne peut en aucun cas se substituer à un traitement médical, ni à une psychothérapie. Je me réserve le droit de refuser les patients dont les pathologies ne relèvent pas de mes compétences. Je peux, le cas échéant, les orienter vers d’autres praticiens, notamment s’ils présentent certains troubles graves du comportement. Je conseille, dans ce cas, avant toute autre démarche, de consulter un psychiatre ou un psychothérapeute.

Il m’est ainsi aussi indispensable, en cas de douleurs physiques, que mes patients aient d’abord pris un avis médical avant de prendre rendez-vous avec moi.

J’interviens dans le cadre de thérapies brèves, comprenant un nombre de séances d’hypnose moyen situé entre 3 et 5. Chaque séance dure environ 45 minutes. Il arrive que des résultats spectaculaires soient observés au bout de la première séance, mais j’encourage néanmoins mes patients à faire un minimum de 3 séances, de manière à bien ancrer en eux les changements opérés par l’hypnose.

J’insiste sur le fait que l’hypnose est un état naturel, qui se produit lorsqu’une dissociation du conscient avec l’inconscient s’observe. Vous êtes en état hypnotique, par exemple, lorsque vous êtes absorbés par l’intrigue d’un feuilleton télé, dans laquelle vous ne jouez pourtant aucun rôle… Littéralement, vous êtes bel et bien hypnotisés ! J’insiste donc sur la confiance qui doit être le praticien en hypnose, et celui reçoit les soins. La phase d’anamnèse, avant de se faire hypnotiser sert précisément à l’installer.
Milton Erickson pensait que l’on obtient plus des personnes lorsqu’elles se sentent libres. Sachez, en effet, que l’efficacité des moyens hypnotiques dépendra de votre capacité à entrer profondément et librement en état de transe, soit en état de conscience modifié, par le biais du lâcher-prise et de la relaxation.

Dernier point qu’il faut connaître avant de faire de l’hypnose : l’état de réceptivité à la pratique diffère d’un individu à un autre, car nous ne sommes pas tous réceptifs au pouvoir hypnotique des suggestions et des métaphores de la même façon. Chacun ne peut en attendre donc, les mêmes résultats.
De plus, bien que les applications de l’hypnose soient nombreuses, l’hypnothérapie ne peut garantir de guérir tous les maux. En tant que praticienne de l’hypnose, je suis soumise à une obligation de moyens, non à une obligation de résultats.

Néanmoins, si vous êtes adeptes des médecines douces et que vous cherchez une méthode alternative qui minimise les effets secondaires sur l’organisme, les effets d’une séance d’hypnose pourraient fort vous impressionner, car si les applications de l’hypnose sont nombreuses, ses résultats sont aussi de plus en plus réputés.
Hypnothérapeute à Paris 11, je vous accueille pour des séances en cabinet ou à distance sur Skype.