Pour qui ?

  1. Accueil
  2.  | Pour qui ?
hypnose-pour-enfant

Si vous vous posez la question : « Suis-je hypnotisable », la réponse est sûrement oui ! Je traite à mon cabinet tout type de patient. L’hypnose est de plus en plus appelée à aider ceux qui refusent de rester bloqués au quotidien par des symptômes ou des blocages qui leur parasitent l’existence. Si vous avez encore des appréhensions à recourir à l’hypnose, oubliez l’hypnose de spectacle : découvrez l’hypnose thérapeutique , vous serez favorablement impressionné.

Qui peut recourir à l’hypnose médicale ou thérapeutique ?

 


Tout le monde est à peu près susceptible d’être traité par l’hypnose pour s’alléger de nombreuses difficultés. Lorsque l’on se pose la question : « Suis-je hypnotisable », c’est qu’il demeure souvent des résistances en soi, qui font que l’on hésite à ouvrir les portes de son inconscient à un ou une parfaite inconnue ! C’est la raison pour laquelle, j’accorde une importance particulière à l’anamnèse, cette phase qui vous met en confiance avec le thérapeute et me donne le temps de faire votre connaissance pour tenter de comprendre ce qui vous amène à moi.

Il est important, en effet, d’établir un canal avec le praticien, l’hypnose étant « un grand voyage »: d’où la mise en place de cette alliance thérapeutique.
Dès le début d’une thérapie, la confiance que m’accordent mes patients m’aide à comprendre leur sensibilité et à adapter mes moyens hypnotiques en vue de leur guérison. Certains sont plus sensibles aux images ou à la métaphore, quand d’autres vont l’être à la voix ou au toucher. 

Le lâcher prise

Les personnes dans l’observation obsessionnelle de ce qui se passe en elles sous hypnose ont plus de mal à se faire hypnotiser. Mais qu’elles ne s’inquiètent pas, il est normal que notre mental soit actif, et fasse surgir des pensées. Elle vont et  viennent comme des nuages dans le ciel de notre esprit, et il convient de ne pas s’y attacher.
L’hypnose va faciliter chez ces personnes le détachement et leur apprendre petit à petit à relativiser la pression du mental.
Il faut savoir qu’une séance d’hypnose continue de germer dans les jours et les semaines qui la suivent.

Seules contre-indications :

les personnes souffrant de psychoses comme la schizophrénie ou la paranoïa en phase aigüe. Même si l’hypnose reste possible, en dehors de ces phases, mais pratiquée avec énormément de précautions, et par un psychiatre hypnothérapeute hautement qualifié.

Suis-je hypnotisable ?

Vous avez toutes les chances de l’être ! Ce qui diffère d’un individu à un autre, n’est pas tant le fait d’être « suggestionnable », comme l’exprime notre jargon d’hypnothérapeute, que la façon de l’être. Car tout le monde ne rentre pas en état de conscience modifié aussi facilement, en fonction du contexte et des motifs qui l’amène à se laisser hypnotiser. Il ne faut jamais oublier que l’hypnose est un état naturel, voulu par les cycles circadiens du cerveau, qui commandent qu’à une période d’attention donnée doit succéder une période de dissociation, toutes les 1h30 environ. Nous nous retrouvons donc tous naturellement en état d’hypnose à certains moments de la journée, grâce notamment à la rêverie, lorsque notre esprit vagabonde, comme devant un feu de cheminée : nous sommes là, mais aussi ailleurs …
L’hypnose est une approche globale et sensorielle, où tous les sens sont en éveil.

Pour qui l’hypnose médicale marche-t-elle le mieux ?  

  • Pour les personnes les plus enclines à lâcher-prise et qui acceptent facilement de se laisser guider. Le succès d’une séance d’hypnose réside beaucoup dans la façon dont le patient l’appréhende. Il doit s’impliquer dans la thérapie et être motivé.
  • Pour les personnes dans l’hyper contrôle, qui se posent justement souvent la question : « suis-je hypnotisable ?» Paradoxal, pensez-vous ? Pas tant que cela, quand l’on sait qu’une activité incessante du mental entraîne une délicieuse sensation de relaxation sous l’effet du pouvoir hypnotique de l’imaginaire. La transe hypnotique a un effet sédatif sur l’angoisse et met à jour les machinations que notre inconscient échafaude : ce qui permet de leur échapper.
  • Pour les personnes très sceptiques qui se demandent souvent : « Suis-je hypnotisable ? ». Elles ressortent au demeurant impressionnées par les pouvoirs de leur subconscient grâce aux résultats atteints parfois en une seule séance d’hypnose. Contrairement à ce qu’elles pensaient,  l’hypnose est une thérapeutique reconnue, qui permet rapidement d’obtenir un mieux-être et des changements désirés comme maigrir par l’hypnose ou arrêter de fumer.

Séances d’hypnose pour enfant

 

Je reçois dans mon cabinet les enfants à partir de 8 ans et les adolescents avec qui je pratique également l’hypnose Ericksonienne.

Les enfants sont des patients très réceptifs à l’hypnose en raison de leur potentiel imaginaire plus développé que celui des adultes. Ils sont aussi moins sujets à la peur de l’hypnotiseur et ne se posent jamais la question : « Suis-hypnotisable ? ». Ils réagissent spontanément aux différentes suggestions directes et indirectes , aux métaphores que j’emploie avec eux et aux divers jeux que je leur propose.

C’est au-delà de l’âge de 8 ans que les enfants présentent les meilleures prédispositions, car leurs capacités d’imaginer et d’élaborer sont alors maximales. Ils s’impliquent activement dans les scénarios de jeux et les exercices proposés en séance. Divers supports tels que doudous, marionnettes ou dessins peuvent être employés. Je les adapte  en fonction des ressources de l’enfant et en fonction de son contexte général : sa personnalité, sa classe, le sport qu’il pratique…

suis-je-hypnotisable

Pour quels motifs ?

 

L’hypnothérapie donne des résultats très intéressants sur les enfants pour les aider à guérir de :

  • problèmes de concentration, d’hyperactivité ;
  • troubles du sommeil  (insomnie et cauchemars) ;
  • peurs, phobie ;
  • timidité, confiance en soi ;
  • agressivité, colères ;
  • état anxieux, angoisses ;
  • traumatismes ;
  • gestion du stress ;
  • douleurs diverses :
  • énurésie…

Comment se déroule une séance d’hypnose pour enfants ?

 

J’accueille les enfants dans mon cabinet d’hypnothérapeute à Paris 11. La durée d’une séance d’hypnose pour enfants est la même que celle d’une séance d’hypnose pour adulte. Elle va durer autour de 45 minutes, avec des variations selon l’âge de l’enfant. Je m’entretiens en début de thérapie avec parents et enfant de manière à comprendre les problèmes inconscients rencontrés et à fixer celui sur lequel nous allons travailler.
La séance d’hypnose proprement dite se déroule ensuite, soit avec l’enfant seul soit avec ses parents.
Je n’impose rien et laisse chacun chosir sa manière de travailler.
Tout comme avec les adultes, je peux pratiquer l’hypnose conversationnelle en face à face, une transe plus profonde, ou encore l’ EMDR-IMO  lorsque je rencontre une problématique post-traumatique.

Les outils hypnothiques employés avec les enfants et avec les adultes restent les mêmes, mais la fraîcheur et les capacités imaginatives des enfants permettent d’obtenir des résultats bien plus rapides.


Alors, n’hésitez donc pas à essayer l’hypnose pour votre enfant chaque fois que vous pensez que cela peut lui être utile.

« Ma fille était très angoissée à l’approche de ces examens elle stressaient beaucoup, Mme Marmara lui rendu la vie plus facile. »

Yasmina

« Ma fille n’a plus de crise d’angoisse depuis sa prise en charge avec Mme Marmara, je la recommande vivement. »

Marie-Anne